OUVERTURE : Tous les jours de 9h à 16h - Contact : +687 44 32 71

Le son et Lumière

Exceptionnellement, pas de spectacle en 2018
Reprise en 2019

Les derniers spectacles

Le spectacle 2017 : A vous de juger

Nous sommes en 1931, au tribunal de Nouméa pour assister au procès de Jean SENECHAL . Cet ancien bagnard  est jugé pour l’assassinat de son ami d’enfance, Théophile MAURAS, arrivé dans la colonie comme militaire. Les faits se sont déroulés quelques mois plus tôt, à La Foa,  en plein bal donné à l’occasion d’un mariage. 

Les témoins successifs appelés à la barre retraceront le parcours des deux amis, aux travers des différents tableaux vivants. Et c’est au public que reviendra la responsabilité de prononcer le verdict final.

Tableau 1 : La noce
Tableau 2 : Le pénitencier de Téremba
Tableau 3 : L’évasion
Tableau 4 : Le mariage
Tableau 5 : En tribu
Tableau 6 : Les internats
Tableau 7 : Final pyrotechnique

Le spectacle 2016 : serial killer à Téremba

Trois meurtres portant la même signature, commis dans trois pays différents mais à plus de soixante-dix ans d’écart . Est-ce l’œuvre d’un sérial killer ? C’est ce que doivent élucider trois inspecteurs calédoniens et un policier venu spécialement de Melbourne. Seul point commun à toutes ces affaires : l’évasion , en 1879 depuis le pénitencier de Téremba et par la mer, de onze bagnards qui finissent par atteindre les côtes australiennes.

Parapsychologie, profilage et informatique sont les outils qui aideront les enquêteurs à percer la vérité au fil des tableaux vivants ayant pour thèmes : le pénitencier de Téremba, le « couvent de Bourail », l’insurrection, les fêtes du 24 septembre, la côte Ouest et les tranchées jusqu’à l’explosion du bouquet final.

Le spectacle 2015: Les évadés de Téremba

Nous sommes en 1910. Emile LOUBIN, un libéré ayant fait fortune dans les mines de nickel est retrouvé assassiné à son domicile, à Nouméa. Trois ex-forçats et une ancienne reléguée sont arrêtés et placés en cellule. La gendarmerie mène l’enquête. Sont-ils tous complices de ce meurtre ? Un seul d’entre eux est-il coupable ? Ou sont-ils tous les quatre victimes d’un complot ?

L’adjudant MEURICE va devoir reconstituer les faits au fil des interrogatoires et des tableaux vivants qui viendront illustrer tour à tour le monde mélanésien, le quotidien du bagne, le travail sur mine, les marchés de brousse, l’ambiance des bals, les hors- la -loi et les évasions,  jusqu’à l’explosion des mille feux du bouquet final.

Affiches 1987 à 2013